Les collections

Parc national des Monti Sibillini - Ombrie

Parc national des Monti Sibillini - Ombrie


PARC NATIONAL DES MONTAGNES SIBILLINI

Le parc national des monts Sibillini s'étend dans les provinces d'Ascoli Piceno, Macerata et Pérouse.

Le premier décret portant création du parc national de Sibillini remonte au 3 février 1990 avec une modification ultérieure du décret présidentiel. du 6 août 1993.

Ce grand massif calcaire entre l'Ombrie et les Marches n'est pas seulement une faute, mais est peut-être avant tout le "Route des fées", une trace laissée par des créatures légendaires fuyant Castelluccio après des nuits de danses et de mystères. En fait, la meilleure définition des montagnes Sibillini est probablement"ApenninsMagique"magique car aucune autre montagne italienne n'est entourée de tant de légendes, presque toutes d'origine médiévale.

Parmi les caractéristiques de ce groupe de montagnes, vous pouvez trouver les formes les plus diverses, des grandes crêtes larges typiques des montagnes calcaires, aux parois abruptes, des grands plateaux karstiques aux gorges étroites et profondes creusées par les eaux. Des sommets qui dépassent 2000 des compteurs tels que Monte Carrier et Monte Sibilla; les roches sont calcaires, nées des eaux peu profondes des anciennes mers chaudes, les phénomènes karstiques et glaciaires se retrouvent presque partout, mis en évidence par les nombreux gouffres, gouffres et grottes.

A 1940 mètres d'altitude, au pied du mont Carrier, se trouve le lac Pilato qui depuis des siècles attire les magiciens et les adeptes de l'occulte. Selon la légende, le gouverneur romain de Palestine qui fit crucifier le Christ mourut dans ces eaux glacées traînées là-bas par des démons, qui y vivraient encore.

En 1953, la science a découvert que seul un petit crustacé rouge vit dans le lac que l'on ne trouve nulle part ailleurs, le chirocephalus de Marchesoni.

Dans les temps anciens, l'accès au lac était interdit et on dit que les habitants de Norcia sacrifiaient la vie d'un forçat enlevé chaque année, pendant longtemps, pour s'assurer que la ville était épargnée par les catastrophes naturelles.

Non loin de là, sous le mont Sibilla ouvert (maintenant fermé par un glissement de terrain),grotte de la Sibylle"où selon Virgile Enée est allé. Considérée comme un lieu magique de délices, la grotte a toujours attiré de nombreux spectateurs; la légende veut que la Sibylle attire des chevaliers errants, qui, après avoir passé des tests difficiles, y ont été accueillis pendant un an, mais à la fin de cette période, ils furent condamnés à la damnation éternelle.


Vidéo: Monti Sibillini: luoghi e itinerari